Blog / Inspiration voyages - Destinations / Les Baronnies Provençales : une alternative aux gorges de l’Ardèche

Les Baronnies Provençales : une alternative aux gorges de l’Ardèche

23 juin 2022
Photo d'une des gorges des baronnies provençales avec au centre une rivière aux eaux turquoises

Qui n’a jamais entendu parlé des gorges de l’Ardèche ? Peu de monde quand on sait que cette région attire chaque année entre 2,2 et 2,5 millions de touristes. D’autant plus que 53% d’entre eux sont présents sur les mois de juillet et aout, 70% choisissent l’Ardèche du Sud. Une commune comme Vallon-Pont d’Arc voit sa population multipliée par 10 durant les mois d’été. C’est donc peu dire que l’Ardèche commence à être victime du tourisme de masse. Cependant si la région attire autant de voyageurs c’est bien qu’elle recèle plus d’un trésor naturel. La bonne nouvelle c’est qu’on a trouvé une région tout aussi belle, avec une nature tout aussi riche : les Baronnies Provençales.

Les conséquences du tourisme de masse

L’environnement

Vous n’apprendrez rien si je vous dis qu’une grande concentration de population sur un espace limite et qui n’est, à l’origine, pas pensé pour accueillir autant de monde, peut avoir de grave conséquences. On en a déjà parlé ici même en évoquant les problèmes du tourisme de masse au Vietnam ou encore à Venise.

Une si grande quantité de personnes réunie dans un même lieu génère forcement des quantités de déchets qu’il faut pouvoir extraire et traiter par la suite. Et cela c’est dans le meilleur des cas quand les déchets sont bien déposer dans des poubelles et lieux adaptés, ce qui n’est malheureusement pas toujours le cas. En effet de nombreux détritus sont régulièrement retrouvés au bord de la rivière ou sur les chemins de randonnées. En plus de gâcher le paysage, cela a forcement un impact sur la nature. Pour vos prochaines escapades n’oubliez pas les 10 commandements du voyageur responsable et pour ce cas précis l’article 7.

De même cela engendre une pollution de l’air et sonore. En effet il n’est pas rare de se retrouver bloqué dans un bouchon sur les routes serpentant la région. Les infrastructures routières n’étant pas prévues pour accueillir autant de monde. A cela vient s’ajouter les activités motorisées comme le quad prisé des touristes pour explorer les environs.

La sécurité

Un des principaux attrait de l’Ardèche ce sont les célèbres gorges. Les parcourir en canoë kayak permet de les admirer depuis la rivière et d’en apprécier leur beauté… sauf en été où cela s’apparente plus à un week-end de l’ascension sur les autoroutes françaises. Je vous laisse prendre conscience de cela dans la vidéo ci-dessous. Alors si vous cherchez calme et détente, passez votre chemin ou venez hors saison.

Cet afflux de personnes non expérimentées n’est pas sans risque. En effet, les gorges sont faites de rapides ce qui apporte un peu de fun à la descente on vous l’accorde. Cependant cela peut malgré tout tourner au drame comme ca a été le cas l’an dernier. On peut se retrouver emporté par les courants ou se cogner contre un rocher. Evidemment quand il y a du monde, qu’on se percute, qu’on se renverse le risque est démultiplié.

La faune

Comme dans de nombreuses régions de France, le confinement de mars 2020 a eu des effets bénéfiques sur la faune. Les scientifiques ont ainsi pu observer dans cette région nombres d’animaux (chevreuils, renards…) en plein jour ce qui en temps normal est rare. Force est de constater que lorsque la nature est tranquille, elle reprend ses droits et une vie normale. Cela confirme, si nous en avions besoin, que la nature est dérangée par le passage incessant des vacanciers. Cela peut avoir un impact fort sur leur survie car cela les oblige à migrer et/ou limite la reproduction.

La tranquillité des habitants

Alors que pendant une grande partie de l’année, les habitants coulent des jours heureux dans les gorges de l’Ardèche, l’été c’est tout l’inverse. Et si vous, vacanciers, vous aspirez à la tranquillité après une année de travail sous un rythme effréné, il va falloir chercher une autre destination pour trouver le calme dont vous rêviez. A moins de venir hors saison, il faudra concilier avec les embouteillages, l’attente à chaque point d’intérêt et le brouhaha de la foule quand vous aurez enfin réussi à poser votre serviette au bord de cette belle rivière !

Alors si vous n’avez malheureusement pas la chance de pouvoir venir pendant les mois moins prisés, nous vous avons trouvé une alternative :

Les Baronnies Provençales, destination nature et calme

Le parc naturel régional des Baronnies Provençales

Présentation

Les Baronnies Provençales sont devenues un parc naturel régional en 2015. L’objectif des parcs naturels est tout à la fois de valoriser un territoire habité et de le protéger. Tout le projet réside donc dans la manière de trouver ce juste équilibre qui va permettre de faire découvrir les richesses d’un secteur sans nuire ni à la nature ni à ses habitants.

La parc naturel régional des Baronnies Provençales s’est fixé plusieurs objectifs à atteindre dans un délai de 15 ans. Retrouvez tous le détail du projet sur leur site.

Pour vos vacances là-bas vous aurez le choix pour vous occuper :

  • Escalades avec plus de 1500 voies ouvertes le long des falaises
  • VTT
  • Randonnées équestres
  • Observation des étoiles grâce à un ciel particulièrement net
  • Baignade dans les rivières

Nous avons sélectionné pour vous, ci-dessous, trois activités mais vous l’aurez compris quoique que vous souhaitiez faire, vous trouverez votre bonheur dans les Baronnies Provençales !

Où dormir dans les Baronnies Provençales

Quoi de mieux pour découvrir un lieu que de loger en plein cœur ? Aucun problème nous vous avons trouver l’hébergement insolite éco responsable idéal : Les Terres de Baronnies ! Avec 5 cabanes de charme au cœur de la forêt vous pourrez vivre pleinement l’expérience des Baronnies Provençales. En plus de cela Aline sera vous régaler les papilles et Bruno sera aux petits soins pour vous proposer le programme qui correspond le mieux à votre envie du jour !

Les vautours

Réintroduit depuis une trentaine d’années, on peut maintenant compter un peu plus de 300 couples de vautours. 4 espèces sont aujourd’hui présentes, les plus nombreux étant les Fauves. Venir dans les Barronnies Provençales c’est donc aussi avoir la chance de croiser ces oiseaux qui peuvent avoir une envergure de 2,90 mètres.

Néanmoins cela se mérité ! Il faudra vous organiser pour être sur les points d’observations en début de matinée ou fin de journée. C’est en effet à ces moments-là que les thermiques sont les meilleurs. Il s’agit de courants froids et chauds qui se croisent et qui permettent aux vautours de planer en utilisant le moins possible leurs ailes et ainsi conserver un maximum d’énergie.

Image

Envie de devenir incollables sur les vautours ? Il est possible de visiter les Baronnies Provençales accompagné d’un ornithologue de l’association « Vautours en Baronnies ». En plus de vous emmener vers les meilleurs points de vue, on vous prêtera tout le matériel nécessaire pour observer les oiseaux. Rendez-vous à la maison du vautour pour des expositions et des retransmissions d’images filmées en direct.

Les randonnées

Avec ses 1 818km de sentiers balisés, le parc naturel des Baronnies Provençales a de quoi ravir les amateurs de randonnée. De multiples sentiers en tous genres sauront répondre aux envies des randonneurs les plus experts comme aux novices. Ainsi, chaque visiteur trouvera son bonheur. Les Baronnies Provençales révèleront leur faune et leur flore sur chaque sentier.

En plus d’avoir des sentiers de difficultés différentes, Vous pouvez tout-à-fait découvrir les Baronnies Provençales en fonction de vos envies. Plusieurs sentiers proposent des parcours thématiques. Envie de prendre de la hauteur ? Montez sur le col de Pommerol à 1571m d’altitude ou au sommet du rocher de Bramard. Pour les plus gourmands, le parc offre un bel aperçu des spécialités de la région. Arpentez les champs de lavandes, les vignobles et les vergers d’abricots en empruntant le chemin du Pas de Louve, profitez-en pour visiter le village médiéval de Serres.

Les nuits sous les étoiles

Passez un séjour la tête dans les étoiles dans le parc ! L’observatoire des Baronnies Provençales propose des balades nocturnes pour découvrir l’un des plus beaux ciels d’Europe, l’un des mieux protégés à la pollution lumineuse. Accompagnés d’un astrophysicien, apprenez à observer les étoiles sous la coupole de l’observatoire ou utilisez un télescope pour explorer le ciel.

Mais les balades nocturnes ne se résument pas au ciel étoilé. Le parc abrite une faune nocturne très active. Tendez vos oreilles et vous reconnaitrez les croassements des crapauds alyte ou le hululement des chouettes. Equipez-vous de lunettes infrarouges pour contempler la vie qui s’agite autour de vous. Repérez les chauve-souris avec des détecteurs à ultrasons.

Engagé dans la protection de son environnement nocturne, le parc naturel des Baronnies Provençales a pour mission de sensibiliser le public à travers ces visites. En ce sens, plusieurs communes du parc éteignent leurs éclairages dans la nuit.

Manyssin Thin