Blog / Carnet de Voyage / Road Trip en Grèce sur 2 semaines : 3 idées hors du commun

Road Trip en Grèce sur 2 semaines : 3 idées hors du commun

23 juin 2022
Photo aérienne Santorin

Éloignez-vous des îles surpeuplées de touristes comme Santorin ou Mykonos et découvrez le charme authentique de la Grèce. Avec ces 3 idées de road trip en Grèce sur 2 semaines, Lancez-vous dans une véritable odyssée à travers les îles les mieux préservées des Cyclades ou imprégnez-vous de l’ambiance sacrée de la région du mont Olympe. Faites un saut dans le temps à Athènes et le Péloponnèse, entre ruines antiques et monastères byzantins. Laissez-vous surprendre par la Grèce et traversez un pays riche de sa culture millénaire et de sa nature singulière.

1. Boat trip dans les Cyclades

Que voir dans les Cyclades ?

Pour un road trip en Grèce sur 2 semaines, cap sur les îles grecques ! Les Cyclades regroupent 24 îles habitées, autant de facettes du pays à découvrir. En deux semaines, prenez le temps de vivre à l’heure grecque et d’explorer comme il se doit tous les paysages qui s’offrent à vous. Villages traditionnels avec leurs moulins et maisons blanchis à la chaux, plages paradisiaques ou même randonnées : les Cyclades vous offrirons un spectacle à couper le souffle. Voici quelques îles à ne pas manquer :

  • Paros. Alternative à Santorin, l’île saura mettre tout le monde d’accord !À Paros, vous pourrez aussi bien placer votre séjour sous le signe de la détente ou sous celui de la découverte. Relaxez-vous sur une des plages ou flânez dans le calme du petit matin au port de Naoussa, avant qu’il ne s’enflamme au rythme des bars dansants le soir venu.
  • Naxos. Plus grande île des Cyclades, elle est celle qui vous demandera le plus de temps. Faufilez-vous dans les petites ruelles de Chora jusqu’au temple d’Apollon et admirez le soleil se coucher sur la ville. Au centre de l’île, grimpez au sommet du Mont Zeus (1004m) pour un panorama sur tout le territoire.
  • Sifnos. Surnommée « le paradis des randonneurs », l’île est traversée par une vingtaine de sentiers. Alors déplacez-vous à pied pour découvrir les ruelles tortueuses de villages typiques ou pour accéder à des criques isolées. L’île, peu touristique, est particulièrement préservée.
  • Serifos. Toute proche de Sifnos, cette île rocheuse se prête totalement à la détente. Arpentez le petit village de Chora avant de vous prélasser sur la plage de Vagia.
  • Ios. La vie est une fête sur cette île. Prisée des jeunes grecs pour ses soirées sur la plage qui durent jusqu’au petit matin et ses bars animés, Ios n’a rien à envier à sa voisine Mykonos. Si Mykonos souffre du tourisme de masse, Ios a l’air d’un véritable havre de paix. la vie nocturne hyperactive laisse place à la quiétude dès le lever du soleil. Partez pour une randonnée direction la tombe d’Homère au nord de l’île, et découvrez une nature sauvage et préservée. Le lieu de sépulture du poète vous offrira un panorama spectaculaire.
  • Syros. Adoptez la vie « à la grecque » sur cette île authentique où vous croiserez essentiellement des locaux. Ouvrez-vous aux rencontres autour d’un traditionnel café grec dans la vieille ville d’Ermoupolis ou détendez-vous sur la plage de Galissas.
  • Milos. On dit que les couchers de soleil de Santorin sont immanquables. Mais ceux de Milos sont tout aussi spectaculaires ! Depuis l’église de Plaka, admirez le crépuscule changer les teintes de l’île. Des plages de sable fin, des ports colorés et des villages typiques…de prime abord rien ne diffère Milos des autres îles. Approchez donc de la roche volcanique de Sarakiniko ou des anciennes mines de souffre à Thiorichio, et vous verrez qu’il s’agit certainement de l’île la plus insolite des Cyclades !
Image

île d’Ios

Où dormir dans les Cyclades ?

2 Ethik Hôtels vous attendent dans les Cyclades.

  • ELaiolithos. À 500m d’altitude, cet hôtel de charme qui allie luxe et écoresponsabilité vous offre une vue imprenable sur la paisible île de Naxos.
  • Seesoo Paros. Dans cet hôtel où détente est le maître-mot, observez sans modération le coucher du soleil sur la mer Égée depuis votre chambre avant de vous lancer dans un bain de minuit : la plage est à deux pas de l’hôtel.

Comment se rendre dans les Cyclades ?

Pour rejoindre les Cyclades, plusieurs options s’offrent à vous :

  • Depuis le port du Pirée à Athènes ou le port Rafina au sud de la capitale, prenez le ferry pour l’île de votre choix. Plusieurs bateaux partent tous les jours. L’application Omio vous permettra de trouver le ferry qui vous convient le mieux, puis vous pourrez réserver directement sur l’application ou sur le site de la compagnie maritime. Pour environ 40€, rejoignez votre île en 4 heures de trajet en moyenne. Armez-vous de patience si vous souhaitez vous rendre à Ios, car la traversée durera 9 heures.
  • Certaines des îles sont accessibles par voie aérienne. Depuis l’aéroport d’Athènes, arrivez plus rapidement (Naxos en 40min contre 5h30 en ferry), mais cela coûtera plus cher, que ce soit pour votre porte-monnaie ou sur votre empreinte carbone !
  • Depuis Paris, rendez-vous à Santorin ou à Mykonos en 3h d’avion, puis prenez le bateau pour vous rendre sur les différentes îles

Pour aller d’île en île, Vous pouvez toujours opter pour le ferry ou bien pour le voilier ! Cette dernière option, bien que plus onéreuse, vous permettra de rejoindre votre destination à votre propre rythme au gré des vents, mais aussi de profiter d’une expérience unique et de profiter au mieux des paysages qui vous entourent. En plus, il s’agit là de la solution la plus écologique !

Sur les îles, vous aurez la possibilité de louer voitures, quads et scooters pour environ 15€ par jour. Les îles étant relativement petites, pourquoi ne pas choisir le vélo à 7€ par jour pour profiter de la beauté des paysages à votre rythme ?

2. Séjour sportif en Macédoine

Que voir dans le Nord de la Grèce ?

Baignés dans la mythologie grecque, découvrez une région riche d’un patrimoine ancestral et d’une nature unique imprégnée d’un caractère sacré. Dans le nord de la Grèce, vous repousserez vos limites le temps d’une randonnée et vous vous livrerez à des activités contemplatives. Au fil des visites, on comprend aisément pourquoi les dieux ont élu domicile dans la région. Une diversité d’activités qui en séduira plus d’un lors d’un road trip en Grèce sur 2 semaines.

  • Dion. Au pied du mont Olympe, arpentez cette cité antique dont Alexandre Le Grand fut tombé amoureux. C’est dans cette ville prospère de l’ancienne Macédoine que le conquérant faisait ses sacrifices avant de partir en voyage. Aujourd’hui verdoyant, le lieu abrite quelques monuments bien conservés : bains décorés de mosaÏques, théâtre et sanctuaires témoignent d’une ville autrefois dynamique. N’oubliez pas le musée archéologique si vous voulez devenir incollable sur l’histoire de la région.
  • Le mont Olympe. Il vous accompagnera tout au long de votre séjour dans la région, alors pourquoi ne pas vous en approcher ? Parc national depuis 1981, le domaine des Dieux culmine à 2 918m et héberge un riche faune et une flore de plus de 1 700 espèce ( dont 23 plantes endémiques). Explorez les forêts et la montagne pour ressentir l’ambiance particulière que dégage le lieu. Reposez-vous dans la charmante ville de Litochoro avant de gravir le Pic Myticas, plus haut sommet de l’Olympe, une vue divine vous y attend.
  • Les gorges d’Enipéas. Au cœur du massif de l’Olympe, prenez le temps de marcher le long des gorges d’Enipéas. entre forêt et cascades où vous pourrez vous baigner. Ouvrez grand les yeux, vous serez sûrement amenés à rencontrer grenouilles, couleuvres et de nombreux oiseaux !
  • Les cascades d’Orlias. Difficile d’accès, il vous faudra traverser clairières et pentes rocheuse pour vous rendre aux cascades d’Orlias. Mais le jeu en vaut la chandelle. La couleur émeraude du bassin donne à la nature du mont Olympe des airs de paradis.
  • Thessalonique. 2ème plus grande ville du pays, Thessalonique est la capitale gastronomique de Grèce. Pas aussi touristique qu’Athènes, la cité macédonienne a pourtant des atouts architecturaux tirés de son héritage antique et byzantin. Dynamique, elle séduira sans aucun doute les jeunes qui arpenteront ses ruelles animées de jour comme de nuit par les bars, restaurants et différents marchés de la ville.
  • La région de Zagori et ses 46 villages. Dans cette région à l’abris du tourisme de masse, 46 villages et autant de trésors vous ouvrent leurs portes. Les Zagorochoria (villages de la région), perchés dans les montagnes de l’Épire, sont longtemps restés isolés. Aujourd’hui les traditions et coutumes sont intactes et raviront les visiteurs en quête d’authenticité.
Image

Mont Olympe

Où dormir en Macédoine ?

La région regorge d’hébergements, mais il s’agit aussi d’un lieu propice au trek. Vous pourrez alors planter votre tente dans certaines parties du mont Olympe, ou vous rendre dans un refuge de montagne. Quelque soit l’option que vous choisissez, n’oubliez pas de vérifier les engagements écologiques de votre pied-à-terre !

Comment se rendre en Macédoine ?

Depuis Paris, regagnez Thessalonique en 3 heures d’avion avant d’explorer la région en voiture. Si vous atterrissez à Athènes, vous pourrez vous rendre dans la région en 4 heures en train.

3. Road Trip en Grèce sur 2 semaines d’Athènes au Péloponnèse

Que voir à Athènes et au Péloponnèse ?

Faites le plein de culture dans la capitale avant de sillonner le Péloponnèse, territoire entre terre et mer, chargée d’histoire.

Prévoyez au moins 2 jours pour vous imprégner de la vie athénienne ou ruines antiques côtoient les quartiers jeunes et modernes. Commencez par les lieux mythiques de la ville. Tout en haut de l’Acropole, vous vous rendrez compte de la grandeur d’Athènes à une époque qui ne semble pas si éloignée, tant certaines infrastructures sont peu abîmées. Au pied de la colline, visitez le musée de l’Acropole. Ce musée moderne expose de nombreux objets trouvés lors de fouilles archéologiques sur la butte. Perdez-vous ensuite dans les ruelles étroites et animées du quartier de Plàka, le lieu parfait pour savourer quelques mezzes jusqu’à tard le soir. Non loin de là, le quartier d’Anafiotika a été construit par des habitants des îles cycladiques, ce qui explique ses maisons blanchies à la chaux. Éloignez-vous de la grande ville pour découvrir les trésors du Péloponnèse.

  • Monemvasia. On l’appelle « le rocher fortifié ». Cette petite ville du sud Péloponnèse n’est accessible que par un pont. Ayant vu passer les envahisseurs, la ville est marquée par ses différentes architectures. Discrète, Monemvasia se cache entre son rocher et ses fortifications. Mais elle offrira un panorama spectaculaire sur la Méditerranée à ceux qui oseront s’en approcher.
  • île de Sapientza. Déconnectez-vous sur cette île (presque) déserte. Mis à part quelques visiteurs, vous ne croiserez personne sur cette île ou tout est à l’état sauvage. Idéale pour les amoureux de la nature, vous pourrez aussi bien vous prélasser sur la plage, vous baigner dans les eaux cristallines ou explorer les terres. Avec une faune et une flore protégée, rencontrez chèvres sauvages et une multitude d’oiseaux à l’ombre des oliviers sauvages.
  • Lycosura. On dit qu’il s’agit de la plus vieille cité au monde…Au pied du verdoyant mont Lycée, faites un bond dans le temps et visitez le temple dédié à Despina (la fille de Poséidon), les autels et habitations de l’ancienne ville.
  • Monastère Saint-Nicolas Sitzas. Le Péloponnèse foisonne de monastères. Mais Saint-Nicolas de Sitzas fait certainement partie des plus impressionnants. Bâti directement dans la falaise, l’accès est difficile. Il vous faudra passer par un sentier raide et tortueux. Cependant, le chemin lui-même vaut l’effort : vous aurez droit à une vue sur toute la vallée et ses villages.
  • Gorges de Vouraïkos. D’après la légende, c’est Hercule qui aurait ouvert ces gorges, laissant ainsi place à un décor onirique. Chutes, lacs, montagnes et mer, le tout entouré par une végétation luxuriante vous mettront des étoiles dans les yeux. La particularité du site est d’être traversé par un train. Explorez donc le paysage à pied avant d’y repasser en train, pour profiter d’un décor de carte postale sous tous ses angles.
Image

Monemvasia

Où dormir à Athènes et au Péloponnèse ?

Nous sommes encore à la recherche d’hébergements eco responsables à Athènes et au Péloponnèse, si vous avez trouvé la perle rare, n’hésitez pas à nous transmettre l’adresse en complétant ce formulaire.

Comment se rendre à Athènes et au Péloponnèse ?

Beaucoup de vols lient les grandes villes françaises à Athènes. Rejoignez la capitale en 3 heures en moyenne. Une fois sur place, vous pourrez louer une voiture pour votre road trip en Grèce sur 2 semaines ou bien un vélo ! Le Péloponnèse est connu des cyclistes pour ses pistes cyclables qui traversent les lieux les plus emblématiques de la région.

Vous l’aurez compris, la Grèce est un pays aux mille trésors, certains sont encore cachés et très bien préservés. Pour quelle destination allez-vous céder lors de votre road trip en Grèce sur 2 semaines ?

Amandine Chambaud

Manyssin Thin