Blog / Inspiration voyages - Activités / Pratiquer un sport écologique c’est aussi possible en vacances

Pratiquer un sport écologique c’est aussi possible en vacances

23 juin 2022
sport écologique - homme de dos avec un coupe vent jaune courant sur un pont de signe au dessus des arbres

Que l’on soit sportif du dimanche ou athlète confirmé, les vacances sont pour beaucoup le moment idéal pour consacrer plus de temps à la pratique sportive. Cependant partir en vacances de manière éco responsable ne veut pas dire mettre tous nos efforts de côté pour ce moment de détente. Il est tout a fait possible de faire rimer sport et écologie même hors de la maison. Pour vous aider à trouver la bonne pratique nous avons sélectionné pour vous X sports écologiques à pratiquer aussi bien chez vous que sur votre lieu de villégiature.

#1 La randonnée le sport écologique par excellence

La randonnée c’est effectivement le premier sport auquel on pense quand on cherche un sport écologique. Il a en effet de nombreux avantages qui jouent en sa faveur :

  • Il est accessible à tous les niveaux. Chacun peut donc le pratiquer quand il le souhaite à condition de choisir un parcours qui corresponde à son niveau physique. Il y a en France actuellement plus de 180 000 km de sentiers balisés. Vous en trouverez forcement un qui vous convient. Le site de la fédération française regorge d’idées de randonnées pour faire votre choix.
  • Il est facile d’accès dans le sens où il suffit d’enfiler des bonnes chaussures et de partir. Pour les chaussures il faudra néanmoins être vigilant en fonction du chemin choisi pour bien protéger vos chevilles.
  • Il se pratique en pleine nature et à un rythme choisi ce qui nous laisse le temps, si on le souhaite, d’admirer le paysage.

#2 Le trail l’alternative plus sportive

Pour ceux qui ont une condition physique à toute épreuve et qui trouve la randonnée un peu trop calme, le trail se pose alors comme l’alternative idéale. Il s’agit ni plus ni moins que de la course à pied en pleine nature. Il se pratique le plus souvent sur des chemins accidentés et pentus. Cela vous obligera à alterner course et marche rapide pour arriver à passer partout.

Bien entendu, le Jogging/footing qui a de plus en plus d’adepte est aussi une bonne alternative qui allie sport et écologie. C’est un bon moyen pour découvrir une ville ou votre environnement pendant les vacances. L’idéal si vous le pouvez enfiler vos running de bonne heure avant la foule. Cela vous permettra de découvrir les lieux sous un autre angle. C’est magique quand la ville commence à s’éveiller !

#3 Les raquettes l’alternative à pratiquer pendant vos vacances au ski

Image

La randonnée, en plus de se décliner avec plus d’intensité, a aussi son alternative hivernale. Il s’agit des randonnées raquettes. Nous vous en parlions déjà dans notre article sur les activités écologiques à pratiquer à la montagne en hiver. C’est vraiment un sport nature qui en plus de vous faire profiter du grand air, vous permettra si vous avez de la chance d’admirer les traces des animaux dans la neige. C’est magique !

L’info en plus :

Vous pouvez mixer les 3 activités avec le plogging. C’est à dire que pour chacune d’elles vous pouvez partir avec votre sac en plastique pour ramasser les déchets que vous croiserez sur votre retour. Cela aura 2 avantages :

  • Nettoyer et rendre la nature plus belle
  • Accentuer votre pratique sportive. Vous allez faire travailler votre cardio à vous arrêter et repartir sans cesse. Et ca ne s’arrête pas là : vos cuisses vous diront merci (ou pas). Vous allez les mettre à contribution en vous baissant et relevant régulièrement.

#4 Le vélo pour les adeptes de la petite reine

Pour tous ceux qui tout le long de l’année sont déjà accro à leur vélo ca serait dommage de perdre vos bonnes habitudes en vacances. D’autant que vous pouvez aussi bien le pratiquer à la journée pour découvrir votre environnement qu’en le faisant élément central de vos congés. C’est à dire en partant en itinérance pendant plusieurs jours ou semaines pour partir à la découverte d’une région ou d’un pays. En tout cas comme pour la randonnée le vélo est accessible à tous les niveaux. Il suffit de bien choisir sa route et de l’adapter à notre envie et condition physique. D’autant que maintenant avec l’assistance électrique cela permet à un plus large public d’en profiter.

Pour ceux qui souhaitent des sensations fortes, vous pouvez aussi tenter le VTT. Ce dernier est au vélo ce qu’est le trail à la randonnée. C’est à dire que cela nécessitera une meilleure condition physique pour aborder les virages et les descentes;

#5 Le canoë kayak la combinaison idéale de sport et écologie

Les sports écologiques ne se pratiquent pas que sur terre. Il existe également des solutions pour les adeptes des sports nautiques. À commencer par le canoë kayak. Celui-ci peut être pratiqué en mer, sur lac ou en rivière. Si il n’y a pas de fort courant cette activité ne nécessite pas d’avoir une condition physique particulière. Elle peut également permettre d’accéder à des endroits non accessible par la terre, des plages isolées par exemple.

De plus, le canoë kayak permet en tout cas de pouvoir s’approcher, sans bruit, au plus près de la nature et de pouvoir l’observer sous un autre angle. D’ailleurs, les canoë transparents ont apporté une vraie nouveauté pour la découverte des fonds marins sans avoir à plonger. Une expérience à tester et que vous pouvez découvrir dans la vidéo ci-dessous :

Encore une fois il existe une alternative plus sportive : le rafting. Elle se pratique sur des rivières avec de forts courants. Néanmoins cela peut s’avérer dangereux si vous ne connaissez pas bien les lieux. Nous ne pouvons que vous conseiller de partir avec un professionnel.

#6 La voile idéal pour voir les paysages sous un autre angle

La voile c’est le sport nautique éco responsable par excellence. Elle permet, en s’éloignant des côtes, d’admirer les paysages d’une autre façon. De plus, le fait d’être en mer apporte calme et sérénité. Cela peut également être l’occasion de s’arrêter où bon nous semble pour piquer une tête dans la grande bleue. Cependant faites bien attention quand vous lâchez l’encre car cette dernière peut endommager les fonds marins. Renseignez vous avant de partir sur les lieux où il est possible de faire un stop sans danger pour l’environnement.

Cependant partir en voile demande de l’expérience et des connaissances maritimes. Ne vous aventurez pas sans être accompagné et/ou formé. Cela vous évitera des déconvenues qui peuvent parfois s’avérer très graves. Ne nous pouvons que vous conseiller d’être vigilant. Pour aller plus loin, consultez ces conseils pour préparer sa croisière en voilier.

#7 Le yoga pour ceux qui recherchent de la sérénité

L’avantage du yoga c’est que c’est un sport écologique qui se pratique partout. Il suffit de vous munir d’un tapis que vous aurez glissé dans votre valise ou que pourrez trouver sur place. D’ailleurs nombreux établissements proposent des activités yoga pour ceux qui préfèrent la pratique en cours.

Le vrai avantage de le pratiquer en vacances c’est de pouvoir le faire dans des lieux qui changent radicalement du quotidien : sur la plage, avec une vue à couper le souffle, sur un paddle… les possibilités sont infinies ! Cela apporte une détente supplémentaire à n’en pas douter.

Image

#8 l’équitation pour les amoureux des animaux

Pour les amoureux d’équitation ou ceux qui souhaitent découvrir les bienfaits de ce sport, les vacances peuvent également être le moment idéal pour monter à cheval. En effet, vous aurez du temps devant vous pour en profiter sereinement. Si vous débutez vous serez disponible pour prendre des cours et apprendre sereinement les bases de ce sport écologique.

Cela sera aussi l’occasion de découvrir votre environnement différemment : promenade sur la plage au couché du soleil, randonnées nature, randonnées itinérantes… là aussi les possibilités sont infinies et vous pourrez parfaitement l’adapter à vos envies. Cependant pour faire rimer sport et écologie, si ce n’est pas votre propre cheval, assurez vous que votre futur coéquipier est bien traité dans sa pension avant de partir en excursion avec lui.

#9 la pêche à l’aimant, le sport écologique le plus insolite !

Nombre de personnes aiment la pêche car cela leur procure calme et sérénité. Cependant certains ne souhaitent plus la pratiquer à cause de l’impact sur les poissons. Si nous pouvions vous dire que vous pouvez continuer à pêcher et en ayant un impact positif sur l’environnement ? C’est tout l’intérêt de la pêche à l’aimant.

En effet, on a parlé plus haut du plogging. Cette pratique nous permet de ramasser les déchets visibles mais une grande partie de ces derniers ne sont pas visibles puisqu’ils sont au fond des cours d’eau et des océans. L’objectif de pêcher à l’aimant est justement de remonter tous ces déchets cachés pour ensuite les amener dans les lieux de traitement adéquat. Cerise sur le gâteau vous aurez en plus de partir en quête d’un trésor. C’est en effet la grande surprise à chaque fois que vous remontez votre ligne : qu’allez vous trouver au bout.

L’info en plus :

Cette pratique est interdite dans les départements L’Aisne (02), la Mayenne (53), la Meuse (55), l’Oise (60), le Bas-Rhin (67), le Haut-Rhin (68), et la Somme (80). Du fait des guerres mondiales, il reste encore des nombreux objets dangereux (grenades, obus…) qui pourraient provoquer de grave dégâts si ils étaient remontés à la surface sans surveillance.

De plus, si vous trouvez une arme quelle qu’elle soit vous devez avertir la police ou la gendarmerie la plus proche.

Nos conseils pour que sport et écologie fassent bon ménage

Il ne suffit pas de choisir un sport écologique pour s’assurer de maitriser l’impact de votre pratique. En effet, pour être en cohérence voici quelques habitudes que vous pouvez prendre en parallèle :

Image
  • Acheter des équipements de seconde main. En effet surtout s’il s’agit d’une pratique exceptionnelle ou irrégulière il est dommage d’investir dans des habits ou du matériel neuf surtout si vous n’êtes pas sûr de les réutiliser. Avant de vous lancer dans de grands achats assurez vous que avez vraiment envie de faire de cette activité une habitude. Votre portefeuille vous remerciera également.
  • Ramasser vos déchets. Si vous partez en itinérance ou simplement pique niquer à la journée, vous aurez probablement des déchets à la fin de journée. Pensez à les réunir dans un sac que vous jetterez dans une poubelle en rentrant.
  • Rester sur les chemins permet de laisser la nature vivre et se régénérer tranquillement dans les autres espaces. Il est indispensable de ne pas empiéter sur son territoire pour assurer la pérennité de la nature.

Pour aller plus loin, découvrez les 10 commandements du voyageur responsable.

Êtes vous, grâce à nos conseils, prêt à vous lancer dans le sport écologique pendant vos vacances ? Dites nous en commentaire si vous avez déjà sauté le pas ou si vous y penserez pour vos prochaines vacances.

Manyssin Thin